Aller au contenu

Mes études en paramédical

Dernière mise à jour :

Mettez votre écoute, votre bienveillance et votre créativité au service des autres.

En parallèle des filières médicales se situent celles se concentrant sur le paramédical.

Les Sciences de la Réadaptation

Masso-kinésithérapie

  • 4 ans d’études après être entré dans l’institut de formation.

La masso-kinésithérapie est une profession de soins et de rééducation qui consiste à prévenir l'altération des capacités fonctionnelles des personnes, à concourir à leur maintien et, lorsque ces capacités sont altérées, à les rétablir ou à y suppléer.

Le.la masseur kinésithérapeute traite les troubles du mouvement ou de la motricité de la personne, dans tous les champs de la médecine. Il intervient pour rééduquer les affections de l'appareil locomoteur et liées au mouvement, telles que les fractures ou les paralysies, les affections des systèmes cardio-vasculaire et respiratoire, mais aussi les affections des systèmes digestif, sensoriel, ou encore génito-urinaire, etc.
Le masseur-kinésithérapeute concourt, en collaboration avec les autres professionnels de santé, à l'élaboration et à la mise en œuvre du projet thérapeutique.

Le.la masseur-kinésithérapeute conçoit la rééducation qu’il propose à partir du diagnostic kinésithérapique, la met en œuvre et en évalue les résultats. Il utilise des techniques spécifiques, notamment le massage. Il  les choisit en tenant compte des caractéristiques psychologiques, sociales, économiques et culturelles de chaque personne. Les traitements de masso-kinésithérapie étant souvent manuels et réalisés en très grande proximité physique avec les personnes, le.la masseur-kinésithérapeute doit aimer le contact humain, non seulement relationnel, mais aussi physique.

Ergothérapie

  • 3 ans d’études après être entré dans l’institut de formation.

L'ergothérapeute fonde sa pratique sur le lien entre l'activité humaine et la santé. Il intervient en faveur d'une personne ou d'un groupe de personnes qui ont besoin d’une aide ou d’un accompagnement pour réaliser les différentes activités de vie quotidienne, de travail ou de loisir, dans un environnement médical, professionnel, éducatif et social.

Il évalue les capacités et les performances motrices, sensorielles, cognitives, psychiques de la personne en vue de poser un diagnostic ergothérapique qui permet de définir les objectifs thérapeutiques  avec la personne. Il met en œuvre des soins, des interventions de prévention, d'éducation thérapeutique, de rééducation, de réadaptation, de réinsertion et de réhabilitation psycho-sociale. Il conçoit des environnements sécures, accessibles. Il préconise des aides-techniques dans le but de restaurer et maintenir l'indépendance, l'autonomie et l'implication sociale de la personne.

L'ergothérapeute coopère au sein d'une équipe pluriprofessionnelle, travaille en réseau avec des intervenants des champs sanitaires, sociaux, éducatifs afin de faciliter l'activité et l'implication sociale, en lien avec le projet de la personne.

En vidéo

En vidéo

Ergothérapie

Pédicurie / podologie

  • 3 ans d’études après être entré dans l’institut de formation.

Le pédicure-podologue est un professionnel de santé qui soigne les affections du pied et leurs retentissements sur le membre inférieur.

Après examen clinique, il conçoit et réalise des orthèses plantaires et appareillages pour corriger ou compenser les troubles stato dynamiques du pied.

Les podologues exercent en France, principalement en exercice libéral. Le métier de pédicure-podologue est, à la fois manuel et relationnel.

L'exercice de la podologie exige des connaissances approfondies en anatomie et biomécanique humaine mais également en technologies nouvelles.

Psychomotricité

  • 3 ans d’études après être entré dans l’institut de formation.

La rééducation psychomotrice, spécifiée par un mode d’approche original de la personnalité, tente une action globale, articulant les possibilités de mouvements, d’expression et de relation, et visant à restructurer l’ensemble du sujet.

Partant du versant moteur et corporel, elle se propose d’agir sur le psychisme (les fonctions intellectuelles, la pensée, les états émotionnels, la conscience de soi et des relations entretenues avec l’environnement) afin de permettre au sujet une adaptation optimale et un mieux-être.

Elle s’adresse aux personnes présentant des troubles, mais elle peut aussi être indiquée en tant que prophylaxie, sous sa forme éducative, chez des sujets normaux ou subnormaux au cours de leur évolution lorsque l’épanouissement psychomoteur ne se réalise pas spontanément.

En vidéo

En vidéo

Psychomotricité

Candidature à l’une de ces filières

L’entrée en Sciences de la Réadaptation nécessite de passer :

Les autres filières paramédicales

Orthophonie

  • 5 ans d’études après être entré dans la formation.

L'orthophoniste est un professionnel de santé. Il intervient dans le dépistage, l'évaluation, le diagnostic et le traitement des difficultés et troubles qui touchent le langage oral et écrit, la parole, la communication verbale et non-verbale, la cognition mathématique, la phonation, les fonctions de la face et ce quel que soit l'âge des patients. Il est le professionnel qui met en place des moyens de communication alternative et augmentative (classeurs de communication, gestes, tablettes vocales, prothèses vocales, etc..).

Il intervient auprès de patients présentant des pathologies extrêmement variées : troubles développementaux du langage oral, écrit, du raisonnement, troubles du spectre de l’autisme, pathologies de la communication, pathologie du langage et de la communication dans les syndromes génétiques, pathologies neurologiques suite à un AVC ou un traumatisme crânien, maladies neurodégénératives, troubles de l’oralité, troubles de la déglutition.

Il mène des actions de prévention, de formation initiale et continue, et contribue à la recherche. Il concourt avec les autres professionnels de santé à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet thérapeutique, que ce soit en exercice libéral ou au sein de structures (PMI, CMP, institutions, services hospitaliers, EHPAD,…).

Orthoptie

  • 3 ans d’études après être entré dans la formation.

Spécialiste de la vision, l’orthoptiste fait pratiquer des exercices oculaires adaptés à chaque pathologie signalée par l’ophtalmologiste prescripteur. Il évalue les défaillances visuelles et détermine les possibilités de rééducation à l’aide d’une batterie de tests.
Une fois le diagnostic établi, le traitement consiste à faire travailler les muscles de l’œil pour corriger une fatigue oculaire, réduire un strabisme ou améliorer un trouble de la vue après un traumatisme, une maladie ou un accident par exemple.

Parce que certains troubles de la vision diagnostiqués très tôt peuvent être corrigés par des exercices, les jeunes enfants constituent une part très importante des patients de l’orthoptiste, suivis des adultes qui travaillent intensément sur écran.

L’orthoptiste doit avoir le sens de l’écoute et du contact. Il doit savoir inciter ses patients à participer au travail de rééducation en dehors des rendez-vous et doit faire preuve de précision et de sûreté dans ses gestes.

Audioprothèse

  • 3 ans d’études après être entré dans la formation.

Le Diplôme d’État d'audioprothésiste forme de futurs spécialistes de la correction auditive, capables de réaliser l'appareillage des déficients de l'ouïe.
Cet appareillage comprend le choix, l'adaptation et la délivrance de la prothèse auditive.

Pendant toute la durée de l'appareillage, l'audioprothésiste procède également au suivi prothétique régulier du patient et au contrôle permanent de son aide auditive.

En vidéo

En vidéo

Audioprothèse

Manipulateur en électroradiologie médicale

  • 3 ans d’études après être entré dans la formation.

Le manipulateur en électroradiologie médicale est un soignant : il participe à la prise en charge des patients, il assure la continuité des soins, il pratique des soins.
Mais il est aussi un technicien : il contribue à la réalisation des examens d'imagerie et des traitements par rayonnement ou d'autres agents physiques.

Ses domaines de compétences :

  • Analyser la situation clinique du patient et déterminer les modalités des soins à réaliser
  • Mettre en œuvre les soins à visée diagnostique et thérapeutique en imagerie médicale, médecine nucléaire, radiothérapie et explorations fonctionnelles en assurant la continuité des soins
  • Gérer les informations liées à la réalisation des soins à visée diagnostique et thérapeutique
  • Mettre en œuvre les règles et les pratiques de radioprotection des patients soignés, des personnels et du public
  • Mettre en œuvre les normes et principes de qualité, d'hygiène et de sécurité pour assurer la qualité de soins
  • Conduire une relation avec le patient soigné
  • Évaluer et améliorer ses pratiques professionnelles
  • Organiser ses activités et collaborer avec les autres professionnels de santé
  • Informer et former
  • Rechercher, traiter et exploiter les données scientifiques et professionnelles.

En savoir plus >

Infirmier

  • 3 ans d’études après être entré dans la formation.

Les infirmiers dispensent des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé :

  • évaluer l'état de santé d'unpatient et analyser les situations de soins
  • concevoir et définir des projets de soins personnalisés : planifier des soins, les prodiguer et les évaluer
  • mettre en œuvre des traitements.

Ils contribuent à l'éducation à la santé et à l'accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie.

Les infirmiers interviennent dans le cadre d'une équipe pluriprofessionnelle, dans des structures et à domicile, de manière autonome et en collaboration.

Candidature à l’une de ces filières

Un dossier est à déposer directement via Parcoursup.

Version imprimable

Dernière mise à jour :

Télécharger (PDF - 159,21 KB)